Skip to content

Bois dur, bois tendre ? Quels effets sur votre chaine de tronçonneuse.

Chaque essence de bois a sa propre dureté et on ne peut pas la modifier. C’est davantage aux outils de coupe de s’adapter. Ainsi le profil des gouges, la puissance, l’affûtage … viendront à votre aide, selon que votre bois est tendre ou dur ou entre les deux !

DÉBUT

Comment on détermine si un bois est dur ?

Il existe une échelle qui fait autorité et qui détermine la dureté du bois, c’est l’échelle de Janka du nom de son inventeur, un chercheur autrichien grand spécialiste du bois. Cette échelle a été obtenue en mesurant la force nécessaire pour enfoncer à moitié une bille d’acier de 11,28 mm. C’est précis non ? Ainsi on obtient un classement des bois durs comme l’Ipé ou l’acajou jusqu’au pin ou au balsa pour les plus tendres en passant par le hêtre au milieu. Le tableau ci-dessous classe les essences les plus courantes en fonction de leur dureté.

L'échelle de Janka

L'utilisation de l'échelle de Janka.

L’échelle de Janka va de 4000 Ibs à 0. De gauche – 4000 Ibs – à droite – 0 Ibs – on a les bois les plus durs et on évolue vers les plus tendres au fur et à mesure que l’on de déplace vers la gauche. Un bois dur sera celui dans lequel on aura besoin de plus de force pour clouer ou tronçonner par exemple. Ils seront nets à la découpe, un sciage franc avec peu d’éraflures. A l’opposé, les bois les plus tendres comme le pin – 400 Ibs – ont leurs caractéristiques propres liées à leur dureté.

Leurs utilisations aussi sont différentes. L’Ipé dont la dureté est mesurée à 3684 Ibs est une essence parmi les plus dures. Ce bois est recommandé pour les terrasses extérieures qui subissent les assauts du froid et du chaud du gel ou de la pluie. Le pin par exemple, 400 ibs, dont l’usinage est plus facile sert à confectionner des lambris, des meubles ou encore des parquets.

Qu’est-ce que le chêne rouge a de particulier?

Grâce à sa solidité et à sa résistance (cote de 1290 lbs), le chêne rouge est la référence à laquelle les autres essences sont comparées sur l’échelle Janka. Il a été choisi comme norme médiane, parce qu’il compte parmi les bois francs les plus facilement disponibles. De plus, le chêne rouge fait un excellent plancher de bois franc – il n’est ni dur au point qu’on ait peine à le scier et à le clouer ni tendre au point qu’on l’entaille facilement. Il est idéal.

En savoir plus sur le bois ?

Quelques mots que vous entendrez fréquemment au fur et à mesure que grandit votre intérêt pour le bois. En allant de l’écorce vers l’intérieur :

– L’écorce : la partie la plus extérieure de l’arbre. L’écorce de pin par exemple est utilisée pour pailler les arbustes et plantes. L’écorce de bouleau est souvent utilisée dans les pays scandinaves pour leur qualités de protection.

– Le cambium : c’est la partie de qui sépare l’écorce de l’aubier on l’appelle aussi la seconde écorce

– L’aubier : c’est une partie plus claire du bois, la plus vivante aussi. L’aubier est sensible aux champignons et au insectes. Ce sont ses vaisseaux qui véhiculent la sève.

– Le duramen : Partie centrale de l’arbre, la plus ancienne aussi. C’est une zone quasi inerte et la plus durable. Cette partie présente un bois dense, sec et dur, quasi imputrescible … caractéristiques particulièrement bien adaptée pour la construction.

A chaque dureté, sa gouge.

Selon que vous coupez du bois dur, moyen ou tendre, vous avez à votre disposition des chaînes avec des profils différents.

Pour les bois durs: vous aurez besoin d’une tronçonneuse de plus de 45 cc avec des gouges à profil carré appelées aussi Chisel. Cette puissance vous permettra une coupe rapide. En revanche l’affûtage de la chaîne avec des gouges carrées est plus délicat et fragile car un contact avec la terre par exemple, les émousse. Ces chaînes avec gouges carrées sont celles qui équipent les tronçonneuses professionnelles ayant des guides-chaîne assez longs de l’ordre de 40 cm à 50 cm. Elles seront adaptées à des coupes en long ou longitudinales.

Pour les bois tendres tendres et aussi les bois durs, il y a les gouges demi-rondes. Ce sont les semi-chisel ou encore microlite, les micro-chisel. Davantage universelles que les Chisel, les gouges demi-rondes s’émoussent mois facilement. Elles sont adaptées à des guides-chaînes de 30 cm à 50 cm équipant des tronçonneuses électriques puissantes ou des tronçonneuses thermiques pour les particuliers.

Pour les bois tendres, il y a la gouge ronde. Leur angle d’attaque est moins prononcé que les gouges carrées. Cela influe sur la vitesse de coupe qui est plus lente. Elles sont adaptées à des tronçonneuses électriques ou thermiques peu puissantes avec des guides-chaîne de 30 cm à 40 cm qui serviront à des petits travaux.

Un petit aperçu des différents profil de gouge pour faire le bon choix.

  1. Demi-carré
  2. Rond
  3. Demi-rond
  4. Carré
  5. Microlite

La Demi-carré et la Microlite sont peu utilisées.

Une chaîne de tronçonneuse, ça s'use, ça s'use ...

Et oui, une chaîne ça s’use. Et Il faut la changer. Mais comment savoir à quel moment ? Beaucoup de marques de tronçonneuses mettent des repères d’usure sur leur chaîne. Ils se situent la plupart du temps sur la gouge au niveau de l’angle d’affûtage. A chaque passage de la lime pour effectuer un affûtage, un peu de matière est enlevée et c’est la répétition de ces gestes tout à fait normaux qui font que la chaîne s’use. Autre indicateur d’usure: la tension de la chaîne. Une chaîne se détend lors de son utilisation. C’est normal. Ce qui l’est moins c’est qu’à un moment on ne parvient plus à la tendre correctement et qu’elle reste détendue ou bien qu’en la retendant, elle se détende très vite.  C’est un signe d’usure manifeste. D’autres signes permettent d’identifier une chaîne usée: La qualité de la coupe qui n’est plus très nette et comporte des bavures, la nécessité d’appuyer plus fortement sur la tronçonneuse, signes que les dents rentrent moins bien dans le bois. 

Parfois la chaîne fait de la fumée même si elle est correctement lubrifiée. C’est un autre signe pour la remplacer sans tarder. 

Bien entendu si vous constatez que la chaine a des dents en moins ou que certaines sont tordues, même si vous pouvez redresser certaines dents, n’attendez pas, changez votre chaîne !

Un petit récap !

Kerwood vous fait une petite liste des facteurs qui influencent la durée de vie de votre chaîne de tronçonneuse.

  • La dureté du bois.
  • La lubrification de la chaîne et de l’ensemble guide/chaîne.
  • Le choix d’une huile de coupe pour chaîne de tronçonneuses.
  • Un nettoyage régulier après utilisation.
  • L’affûtage de la chaîne.
  • La bonne tension de votre chaîne.
  • L’usure du guide-chaîne et du pignon d’entraînement.
  • La qualité de fabrication de la chaîne
  • La compatibilité du pas de la chaîne avec le sillon du guide-chaîne. Ne jamais le forcer.
  • Le jeu de la chaîne dans le sillon du guide-chaîne est un indicateur d’usure. Par exemple, une chaîne usée ne se retend plus.
  • Le sens de montage de la chaîne.
  • Le choix du pas de votre chaîne. Voyez les recommandations du constructeur.

Acheter une chaîne Kerwood ? Laquelle et comment ?

Notre site internet contient plus de 100 références de chaînes de qualité, adaptables sur les marques de tronçonneuses les plus vendues. Vous y trouverez aussi des conseils sur l’affûtage, le montage, l’entretien, etc. sans oublier la disponibilité des produits et la rapidité d’expédition. Tout ce qui fait de Kerwood, votre partenaire de confiance.
Besoin de guides, de pignons, de pièces ou de vêtements … Kerwood vous propose des gammes de produits de qualité, avec les prix et le service qui vont avec l’esprit Kerwood.
Professionnels, vous souhaitez revendre des produits Kerwood ? Prenez rendez-vous avec Marion Valentin directement sur son calendrier en ligne.
Si vous êtes un particulier et souhaitez acheter des produits Kerwood, n’hésitez pas à nous contacter dès à présent au 04 77 53 44 91.

error: Ce contenu est protegé.